Le sucre

Le sucre

Pourquoi dit-on que le sucre est mauvais pour la santé ? Pourquoi dit-on que l’on en mange trop ? Pourquoi les régimes « low carbs », comprenez pauvre en glucides, font-ils fureur avec pourtant un faible taux de réussite à long terme ?

En faite, l’Homme utilise majoritairement les Glucides comme substrat énergétique. Il les digère bien mieux ce qui provoque pour certains une sur-consommation (surtout dans notre société du « tout et tout de suite »). Ici, nous verrons l’action du sucre qui a la particularité d’être digéré rapidement et donc d’être disponible pour augmenter la glycémie. Quand on consomme une grande quantité de sucres : chocolats, biscuits, bonbons etc, notre corps s’adapte car il ne veut pas d’une glycémie trop importante. Alors que va-t-il faire ? Le stocker !

Attention au régime 0 sucre et 0 féculent, certes vous perdrez quelques kilos, l’euphorie de la perte de poids sera bien présente mais très vite viennent les premiers problèmes : pâleur, faim insatiable, stagnation, prise de poids, perte de motivation … pour repartir de plus loin en fait !

Le corps a besoin d’énergie et plus vous l’en privez, plus il va être dur avec vous, ce qui amènera forcement à une diminution de votre métabolisme et de vos dépenses pour vous préserver.
Alors attention, ne tombez pas dans le fanatisme anti-sucre ! Ça vous serait néfaste ! Le corps a besoin du sucre, majoritairement le cerveau mais ce n’est pas une obligation de manger du sucre raffiné car on trouve dans la nature des sucres de bonnes qualités qui sont couplés avec des fibres. Ces dernières sont très utiles pour diminuer l’impact sur la glycémie.

Afin de savoir si un aliment va vite se stocker, il existe une donnée que l’on appelle la « charge
glycémique ». Elle permet de connaître, en prenant en compte le taux de sucre et l’index glycémique dans l’aliment, le chemin que va emprunter le sucre. Plus ce chiffre sera bas (inférieur à 10), mieux ce sucre sera utilisé par le corps. A contrario, plus ce chiffre sera élevé (supérieur à 20), plus ce sucre aura de chance de finir dans les poignets d’amour.

Et pourquoi «craquons»-nous sur ces aliments que nous savons néfastes ? Eh bien, c’est majoritairement parce que l’on manque d’énergie et que ce manque est présent maintenant et qu’il faut y répondre tout de suite. Alors, soit on s’assure d’avoir assez d’énergie à tout moment de la journée, ce qui signifie mangerassez de féculent (sans excès); soit on s’assure de pouvoir prévenir ces manques d’énergie de façon qualitative c’est à dire avec des fruits, fruits secs, laitages.

Le meilleur conseil serait de ne pas acheter d’aliments riche en sucre simple (comme les plats pré-préparés par exemple) ou du moins de limiter leurs achats en les diminuant progressivement. En les achetant en portion plus petite et/ou en achetant d’autres marques ayant des taux de nutriment, et surtout de sucre, plus faible.

Article rédigé par Baptiste Delahaye, intervenant diététique au Salon du Coach.

Le sucre