Les bases d’une bonne alimentation

Les 6 conseils de Baptiste pour une bonne alimentation

Prévoir une légère augmentation du “budget course”

Autant commencer en étant franc, manger sainement implique de dépenser plus. Pourquoi les friandises et biscuits coûtent aussi peu cher à votre avis ? Attention, les aliments chers ne sont pas gage de qualité pour autant mais on peut estimer qu’acheter des végétaux frais et de la viande de qualité représentent une élévation de votre qualité de vie mais aussi du « budget alimentation ». Pour vous aider à franchir ce pas , dites-vous que si ce n’est pas votre porte-monnaie, c’est votre santé qui en paye le prix.

Bien choisir les aliments à remplacer

Il faut y aller progressivement car le budget n’est pas extensible. On priorisera les «mauvais aliments» avant ceux «un peu moins mauvais».  Remplacer les légumes surgelés pour des légumes frais en gardant les biscuits ne pèsera pas autant sur la balance (c’est le cas de le dire) que consommer moins de sucre et conserver les légumes surgelés. Surtout ne chamboulez pas toutes vos habitudes immédiatement car votre corps requière du temps pour se familiariser.

Allier nourriture et plaisir

C’est primordial ! Nous mangeons au moins 3 fois par jour ! Alors vivre dans la frustration, se sentir privé et manger des aliments en se forçant ne pourra que vous être défavorable. Alors bien entendu, si se faire plaisir, ce n’est manger que des cochonneries, c’est que vous n’avez jamais eu l’habitude de manger sainement. Il faudra, encore une fois, y aller progressivement.

Le sucre appelle le sucre alors je vous conseille d’éviter les aliments qui en sont riches ou qui utilisent des substituts qui ne vous aideront pas à vous séparer de ce goût.

Modifier certaines mauvaises habitudes

La majorité des personnes en stagnation ont des habitudes qu’ils estiment «saines». En fait, la plupart d’entre eux n’ont pas tort, mais ces habitudes mises bout à bout peuvent entraîner de la stagnation. Je conseille de garder une habitude par repas afin de garder le plaisir et les résultats. On évitera donc dans le même repas : la vinaigrette, le plat en sauce, le fromage et la petite part de gâteau (même fait maison). Aucun de ces aliments n’est mauvais mais ils représentent tous un petit plaisir comportant trop de calories.

Eviter les graisses et sucres inutiles

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, ces éléments de l’alimentation ne sont pas néfastes. S’ils sont contrôlés, il n’y a pas de problème, mais ils peuvent en devenir un s’ils sont trop fréquents.

Alors on privilégiera le minimum possible de sucre raffiné et on mettra l’accent sur les graisses de bonnes qualités. Si ce terme ne vous est pas familier, il existe un sujet sur les graisses disponible sur ce site.

Prendre son temps

C’est peut-être le plus dur pour certains d’entre vous mais s’assoir, souffler, prendre son temps et apprécier son repas aident énormément dans l’appréciation du goût, certes, mais également dans la perte de poids. Perturber ses habitudes alimentaires ne vous sera que bénéfique et je vous encourage à toujours y être vigilent. Si vous vous sentez dépassé(e) et perdu(e) dans les priorités, n’hésitez pas me contacter et je me ferai un plaisir de vous aider à appliquer les bases d’une bonne alimentation.

Article rédigé par Baptiste Delahaye, intervenant diététique au Salon du Coach.

Les bases d’une bonne alimentation